Avez-vous déjà le chemin de fer ?
Vos photos sont-elles bien libres de droits ?
L’imprimeur a besoin d’un fichier avec ou sans les traits de coupe ?

Vous ne comprenez rien à tout ce charabia ?
Pas de panique ! C’est normal et bien connu, chaque métier à son vocabulaire spécifique. Et bien que ce soit le signe d’une expertise, il est rarement simple de bien comprendre le langage de chacun.

Aujourd’hui, pour vous aider, je mets en lumière quelques termes qui vous seront très utiles si vous êtes amenés à travailler avec un graphiste !

Le lexique du graphiste

Aller / Retour : demande de modifications de la part d’un client, qui nécessite alors au graphiste de réaliser des corrections sur un document.

Aplat : surface de couleur uniforme.

Baseline : courte phrase, souvent placée sous le logo, permettant de définir l’univers de l’entreprise.

B.A.T (bon à tirer) : épreuve de contrôle fourni par l’imprimeur, permettant de valider la mise en page et les couleurs, avant l’impression définitive d’une publication. 

Bolo bolo : faux texte visant à remplir une mise en page, en l’absence du texte définitif, afin d’effectuer une maquette et ainsi permettre une vue d’ensemble.

Brand board : document qui regroupe, en une page, les principaux éléments de l’identité visuelle de votre entreprise et qui permet d’avoir une vision claire de votre univers en un coup d’oeil . Une brand board est en quelque sorte le résumé d’une charte graphique, car bien plus condensée que celle-ci.

Brief : document rédigé par le client et qui permet de définir sa demande auprès du graphiste. Il contient notamment des informations clés sur l’entreprise, des exemples éventuels de supports de communication déjà réalisés, mais aussi le contenu exact de la mission actuelle avec les éléments que doit contenir la création. Le graphiste a ainsi toutes les clés en main pour le bon déroulé du projet.

Cahier : feuille de papier sur laquelle plusieurs pages d’une publication sont imprimées dans le bon ordre et qui, une fois pliées et découpées, sont assemblées pour ensuite être reliées. Un cahier se compose d’un nombre de pages regroupées en multiple de 4.

Cahier des charges : voir brief

Cession de droits d’auteur : en réalisant une œuvre originale, le graphiste en est propriétaire et garde sur elle les droits exclusifs. Afin que le client puisse utiliser la création, le graphiste doit lui fournir un contrat de cession de droit, dans lequel est spécifié les conditions d’exploitations de l’œuvre ainsi que les limites.

Césure : représente le trait d’union dans un mot lorsque celui-ci est coupé en fin de ligne.

Chapeau : court passage de texte mis en avant avant le corps de texte et qui a pour objectif d’attiser la curiosité du lecteur.

Charte graphique : document qui regroupe l’ensemble des éléments d’une identité visuelle et qui régit l’utilisation de chacun d’eux afin de conserver une cohérence sur l’ensemble des supports de communication d’une entreprise, et cela quel que soit l’intervenant.

Vous souhaitez être accompagné

dans votre projet ?

Réservez votre appel gratuit

Chemin de fer : document schématique qui permet d’avoir une vue d’ensemble de l’agencement des différentes pages d’une publication.

Corps de texte : désigne le texte principal d’une publication.

CMJN (cyan, magenta, jaune, noir) : profil colorimétrique utilisé pour les images destinées à l’impression. 

Détourage : étape consistant, sur une image, à séparer un ou plusieurs éléments du fond.

DPI : indique la résolution d’une image numérique selon un nombre de pixels sur une surface donnée. Pour être de bonne qualité, la résolution d’une image destinée à l’impression doit être de 300 DPI et intégrée dans une mise en page au maximum à 100% de sa taille pour ne pas devenir floue.

Encart : insertion d’un élément sous forme de bloc dans une publication.

Exergue : citation extraite d’un texte et mise en avant dans la mise en page de façon à capter l’attention du lecteur.

Façonnage : étape finale après l’impression. Elle est constituée du pliage, du découpage, de l’assemblage et de la reliure d’une publication, pour lui donner sa forme définitive.

Fonds perdus : zone de sécurité en dehors de la zone d’impression, dans laquelle les éléments graphiques s’étendent afin de ne pas avoir une marge blanche non désirée après la découpe.

Format à la française : appelé aussi format portrait, est la présentation verticale d’un document.

Format à l’italienne : appelé aussi format paysage, est la présentation horizontale d’un document.

Gabarit / template : composition constante d’une mise en page pour des supports papiers ou des publications digitales, permettant de faciliter la mise en œuvre de publication.

Gouttière : espace entre deux colonnes au sein d’une mise en page.

Grille : ensemble des lignes horizontales et verticales qui s’entrecroisent, servant à structurer une mise en page et permettant d’organiser les différents éléments graphiques qui la composent. La création d’une grille est principalement utile pour les projets d’édition.

Grammage : poids du papier exprimé en gramme au mètre carré. Le choix du bon grammage est important pour appuyer un support de communication et véhiculer le bon message.

Hiérarchie : permet de définir le degré d’importance des éléments et ainsi d’organiser la construction d’une mise en page.

Icône : signe graphique qui illustre un mot de manière à ce qu’il soit compris instantanément, quelle que soit la langue.

Identité visuelle : ensemble d’éléments graphiques créés pour exprimer la personnalité d’une entreprise et lui permettant d’être identifiable instantanément. Elle se compose généralement d’un logotype, d’une palette de couleurs, d’un système d’assemblage typographiques, d’éléments visuels tels que motifs ou pictogrammes venant habiller visuellement les supports de communication. L’ensemble de ces éléments sont regroupés dans une charte graphique.

Image vectorielle : utilisé notamment pour la création de logotypes ou de pictogrammes, une image vectorielle a l’avantage de pouvoir être agrandie à l’infini, sans jamais perdre en qualité, contrairement aux images pixels. L’extension de ce type de fichier est représenté par .eps ou .ai.

Imposition : étape qui consiste à disposer les pages d’une publication afin que, une fois imprimées, pliées en cahiers et reliées, celles-ci suivent l’ordre de la pagination.

Infographie : représentation visuelle d’un ensemble de données autour d’un même concept. A l’aide de graphiques, chiffres clés, pictogrammes et textes courts, une infographie synthétise ainsi un sujet pour le rendre facilement compréhensible, attrayant et percutant.

Interlettrage : espacement entre les lettres d’un même mot.

Interlignage : distance entre une ligne de base et la suivante.

Intertitre : niveau de titre intermédiaire, permettant d’aérer un texte long pour le rendre plus lisible.

Libre de droit : pour pouvoir utiliser dans vos supports une image trouvée sur internet, vous devez vous assurer que celle-ci soit libre de droit, c’est à dire que l’auteur renonce à la perception de droits pour l’utilisation de son œuvre. Il existe de nombreuses banques d’images libres de droit, telles qu’Unsplash, Pixeden ou encore Pixabay. Si une image n’est pas libre de droit, il vous faut payer un montant défini par l’auteur de l’œuvre, avant de pouvoir l’utiliser.

Ligne de base : ligne imaginaire sur laquelle repose le texte. On part de cette ligne pour mesurer différents éléments, par exemple l’interligne.

Livrables : ensemble de documents que le graphiste vous fourni à la fin de votre collaboration. Par exemple, votre logo en différents formats d’images ou encore vos PDF pour impression.

Logotype : assemblage spécifique de lettres, couleurs et parfois symboles, représentant graphiquement une entreprise. Il se doit d’être instantanément reconnaissable et mémorisable et permet, entre autre, de se différencier de ses concurrents. Pour être réellement efficace, un logotype doit s’inscrire dans une identité visuelle complète.

Maquette : première étape dans le processus de création d’une mise en page, permettant d’organiser les divers éléments graphiques, tels que la typographie et les images, afin d’avoir un aperçu du résultat final.

Marges de sécurité : zones situées à l’intérieur du document et dans lesquelles il faut éviter d’intégrer des éléments, notamment des textes, afin que ceux-ci ne soit pas rognés lors de l’impression.

Mise en page : disposition graphique d’un contenu, textes et images, dans un format donné. La mise en page est régie notamment par les règles typographiques, les couleurs et l’univers graphique.

Moodboard : l’objectif d’un moodboard est de regrouper un ensemble d’images, couleurs, typographies et éléments graphiques qui vous inspirent afin de définir une ambiance. Cela permet ainsi au graphiste de définir un univers graphique qui vous correspond. Cela vous permet alors de visualiser la direction que va prendre le graphiste dans la conception de votre projet.

Ours : spécifique à l’édition, il regroupe dans un encadré les informations légales obligatoires liées à l’activité de publication presse. On y trouve par exemple les noms et adresses de l’éditeur et de l’imprimeur, ainsi que les fonctions et les noms des collaborateurs ayant participé à la fabrication du numéro.

Pagination : numérotation des pages d’une publication.

Palette de couleurs : ensemble de couleurs définies qui viennent composer une identité visuelle et qui permettront de garder une cohérence sur l’ensemble des supports de communication.

Pantone : système international de classification des couleurs. Ce nuancier, utilisé pour l’impression, permet une reproduction et une fidélité colorimétrique parfaite, contrairement à l’utilisation de la quadrichromie (CMJN).

PDF : format recommandé pour l’impression car il préserve la mise en forme d’un document et ce sur n’importe quel ordinateur.

Pictogramme : c.f icône

Pixel : unité de mesure pour les images numériques, il permet d’en définir la résolution.

Police : membre d’une famille de typographie. Par exemple, la famille Roboto (typographie) est composée de Mr Bold, Mme Regular, la fille Light et le petit dernier Oblique (ce sont les polices).

Quadrichromie : c.f CMJN

Résolution : qualité relative d’une image en fonction de son nombre de pixels. La résolution d’impression se définit en DPI et plus celle-ci est élevée plus les détails seront fins une fois l’image imprimée.

RVB (rouge, vert, bleu) : profil colorimétrique utilisé pour les images destinées à l’affichage sur le web.

Texte courant : c.f corps de texte

Texte justifié : texte qui s’étend sur toute la largeur d’une colonne et qui est ainsi aligné sur les marges gauche et droite.

Traits de coupe (ou hirondelles) : traits de repères positionnés à l’extérieur du format définitif d’un support imprimé, montrant la zone de fonds perdus et servant de guide pour le massicotage après l’impression.

Typographie : famille de caractères, composées en son sein de polices. Par exemple, la famille Roboto (typographie) est composée de Mr Bold, Mme Regular, la fille Light et le petit dernier Oblique (ce sont les polices).

J’espère que cet article vous est utile et qu’il vous aidera pour bien dialoguer avec votre graphiste ainsi que votre imprimeur sur certains aspects !

N’oubliez pas de garder cette page sous le coude dans un de vos favoris, ça pourra vous rendre service !

Je vous dis à très vite,
Lola

Titre article et photo d'une femme de dos sur son ordinateur

Epingler ce contenu sur Pinterest

Mise en situation d'une affiche d'expo vente pour Muriel Mansuy, créatrice de bijoux en argent.
Mise en situation des cartes de visite de Julie Maniez, chiropracteur à Arpajon en Essonne.
Logotype créé pour Canaille Wear, une ligne de vêtements graphique en coton biologique. Le fond est gris clair, avec une ombre de feuillage.
Mise en situation dans deux écrans de téléphone des visuels pour Instagram du podcast 40 nuances de Next

Vous êtes à la recherche

d’un graphiste freelance ?

Mon ambition est de transformer vos idées en image et ainsi de concevoir une communication visuelle reflétant votre unicité, donnant de la force à votre message et vous permettant de gagner en visibilité auprès de votre audience.

Travaillons ensemble

Porfolio

Découvrez une collection de mes réalisations

Printfolio

Printfolio

Julie Maniez

Julie Maniez

40 nuances de Next

40 nuances de Next

Muriel Mansuy

Muriel Mansuy